• Parque Provincial Aconcagua

    Juste après le paso (la frontière terrestre mais pas l’officielle) nous nous sommes arrêtés dans le parc provincial de l’Aconcagua. Nous avons retrouvé nos amis belges Monique et André. Nous ne nous étions pas vus depuis Noël, les discussions autour d’un Ricard (belge!) sont allées bon train.

    Le lendemain, nous avons fait une petite balade pour pouvoir admirer l’Aconcagua, le plus haut sommet des Amériques avec ses 6962 mètres. Il ne paraissait pas si haut que ça car nous nous trouvions à 45 kilomètres de lui.

    Tout autour de nous se dressaient des montagnes de toutes les couleurs : du vert, du violet, du bleu, du marron, du beige, du gris … et le ciel d’un bleu intense, nous en avons pris plein les yeux. 

     

     

    Nous avons ensuite passé la frontière officielle, un beau bazar, plus de 2 heures pour faire tamponner deux fois 5 passeports et compléter le document d’importation du véhicule. La frontière la plus pénible que nous ayons passée !

     

     

    Nous nous sommes ensuite arrêtés au Pont de l’Inca, une curiosité géologique, un pont qui s’est formé tout seul au fil du temps. Avant les voitures passaient dessus, ce n’est plus le cas, question de normes de sécurité. Il y avait aussi un hôtel thermal au début du XXème siècle mais celui-ci a été abandonné.

     

     La descente vers Uspallata était magnifique car nous étions à nouveau entourés de montagnes de toutes les couleurs.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :