• Fitz Roy

    Fitz Roy

    Nous sommes ensuite allés à El Chalten, le village au pied du Fitz Roy. Nous avons eu pas mal de vent sur la route comme dans toute la Patagonie mais nous étions prévenu !

     

    L’avantage du vent est qu’il a poussé les nuages et que lors de notre progression sur la route, nous avons vu de mieux en mieux le Fitz Roy. En effet, cela est assez rare : l’ancien nom du Fitz Roy est El Chalten qui signifie « montagne enfumée » car le Fitz Roy est tellement souvent sous les nuages que les indiens croyaient que c’était un volcan qui crachait perpétuellement de la fumée.

    Fitz Roy 

    Fitz Roy

    Fitz Roy

     

     

    En arrivant, à El Chalten, nous avons décoré le camping-car : quelques guirlandes, des ribambelles de sapins et de bonhommes de neige, des flocons en papier et les belles images offertes par Monique, on sent tout de suite un peu plus l’esprit de Noël.

     

     

     

     

    Le lendemain, nous sommes allés faire une belle randonnée pour nous rapprocher un peu du Fitz Roy : 20 kilomètres et 7h30. C’était un peu long pour les filles mais très beau, elles ont pu jouer dans des lacs et des rivières d’une clarté époustouflante, ont ramassé plein de belles fleurs pour faire un herbier et ont surtout regretté de ne pas avoir de canoë pour redescendre plus vite.

    Fitz Roy

    Fitz Roy

    Fitz Roy

    Nous sommes ensuite partis pour 700 kms de route dont 300 de piste pour rejoindre le Chili et ces lacs pour Noël.

    Nous avons emprunté la célèbre Ruta 40 qui était une route horrible et dangereuse il y a quelques dizaines d’années et qui est en passe de devenir la route la plus agréable d’Argentine : un beau goudron tout neuf, sans trou, bon, pas encore partout mais les travaux sont en cours !

    Fitz Roy

    Le paysage était désertique, des touffes d’herbes par ci par là et c’est tout, et du vent, du vent et du vent !

    Nous avons fait une pause dans le joli petit village de Gobernador Georges. D’autres français qui font aussi le tour de l’Amérique du Sud avec leurs 3 enfants avaient aussi eu la même idée. Cela a fait des heureuses ! Les parents aussi étaient contents, au programme, discutions tardives, échange de bons plans, de stocks de livres virtuels et de films …

    Nous les reverrons peut-être au Pérou ou en Bolivie car ils font le tour dans le sens contraire de nous.

    Nous avons poursuivi notre route et avons bivouaqué au milieu de nulle part, à plus de 60 kilomètres d’un petit village de 300 habitants.

    Le lendemain, en reprenant la route (ou plutôt la piste), nous avons traversé des paysages magnifiques : des montagnes, rouges et vertes, des lacs bleus turquoises, très peu de végétation et parfois une oasis : un marécage avec des quantités d’oiseaux, des flamants roses, des vaches et des moutons.

    Fitz Roy

    Fitz Roy

    Puis nous avons à nouveau traversé la frontière Argentine-Chili.

     

     Page Précédente - Carnet de route Page Suivante

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Décembre 2013 à 11:03

    Bonjour, j'espère que vous avez passé un joyeux Noël dans le camping-car tout décoré et surtout près de ces jolies montagnes.

    J'adore le système de WC qui peut s'effectuer en pleine nature à une seule condition c'est de prendre la pelle (mais attention il faut la rendre après usage).

    Par contre il ne faut pas qu'un groupe de touriste arrive surtout avec une bonne "tourista" car une pelle ne suffira pas!!! Il faut dans ce cas un tractopelle.

    Bonne semaine et à bientôt.

    Amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :